Full Description


Partout en France, le trafic de fausse carte grise est une actualité datant de l’année 2004. Hors norme, la délivrance de ces fausses cartes est devenue une affaire qui a concerné 20 sous -préfectures. Un réseau expert s’est installé en France avec l’aide de plusieurs fonctionnaires qui touchent à peu près1000 euros par dossier. David Meril, un business man en Berlines de luxe qui a des relations avec ces fonctionnaires, est un des cerveaux de ce trafic. En effet, il importe des voitures de luxe comme l’Aston Martin, la Ferrari, le Hummer ou encore la Bentley pour les immatriculer illégalement à moindre coût. Voici une rétrospective des faits.

Le problème de la carte grise légale

En France, le processus d’immatriculation de véhicules et long et très couteux (à peu près de 10.000 euros). Une attestation doit être délivrée par la DRIEE pour ensuite obtenir une carte grise. Cette longue attente fait peut-être partie des causes de l’émergence du trafic de fausses cartes grises.

Des  fonctionnaires trafiquants inculpés

Au cœur de ce réseau, le nom du responsable du service d’immatriculation de la sous-préfecture de Boulogne-Billancourt fait la une des journaux. Monsieur Loic ROULEAU aurait immatriculé à peu près 435 véhicules illégalement. Il a été arrêté LE 7 février 2011 et jugé à Nanterre le 1 er septembre. 18 personnes ont été mises en examen pour escroquerie.

Un business lucratif pour les trafiquants

Pour l’affaire Boulogne-Billancourt, 533 cartes grises auraient été délivrées en deux ans par 20 sous- Préfectures. Il alimentait des comptes bancaires à Hollywood et à Los Angeles grâce à ce trafic illégal. Un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros aurait été généré par ce trafic dans les années 2010 et 2012.  Selon les enquêtes encore, Loic ROULEAU acceptait de valider les dossiers en échange d’une somme de 1000 euros.

La politique de la carte grise en ligne

Avec les révolutions en Haut de France à partir de l’année 2017 en accord avec le PNNG, les démarches administratives pour les cartes grises seront simplifiées par rapport à la rapidité, car celles-ci se feront désormais en ligne. Cette décision a aussi été prise pour éviter la corruption au sein des Sous –préfectures.

Actuellement, un tel réseau de fausse carte grise ne se fait plus entendre autant qu’en 2014 depuis que les contrôles ont été renforcés. Toutefois, les démarches en ligne ne représentent-elles pas un risque supplémentaire avec le hacking ?



Tags/Keywords

carte grise


Leave a Reply